Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

Accès rapide
volet

E learning

Bénéficiez de formations en ligne et gratuites !

  1. Inscrivez-vous aux cours
  2. Répondez aux questions pré et post-évènement
  3. Validez votre DPC

Tous les e-learning disponibles en live et en différé : cliquer ici

Communiqué du CNP-COT:

Mise à jour 03/02/2020 à 13:33 |Publié le 03/02/2020 à 13:27
Chirurgie ambulatoire et qualité des soins

Le CNP de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique tient à exprimer son total désaccord avec les déclarations de la Présidente de l’Association Française de Chirurgie Ambulatoire (AFCA) à l’issue de son congrès.

Le mode d’hospitalisation n’est pas un but mais un outil permettant de proposer au patient le parcours le plus adapté à sa pathologie, ses comorbidités ainsi qu’à son environnement social. Opposer chirurgie ambulatoire et réhabilitation améliorée après chirurgie est une erreur qui traduit l’absence de contact avec la réalité du terrain ainsi qu’une méconnaissance du travail des praticiens. Il s’agit de 2 procédures de prise en charge complémentaires. Elles ne sont en aucun cas contradictoire puisqu’elles permettent l’une comme l’autre d’offrir la meilleure qualité de soins possible en cherchant le meilleur confort possible pour nos patients.

De même, le CNP de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique ne peut pas cautionner l’affirmation que l’entrée d’un patient à J 0 soit un frein au développement de la chirurgie ambulatoire. En effet, chirurgie ambulatoire, réhabilitation améliorée après chirurgie et hospitalisation conventionnelle sont les 3 procédures de prise en charge qui permettent aujourd’hui d’assurer une qualité de soins optimale à nos patients. Le choix de la procédure la plus adaptée est établie avant l’hospitalisation. Ainsi, s’il est considéré par l’équipe médical en charge d’un patient qu’une hospitalisation à J 0 est ce qui lui offre la meilleure qualité de soins, elle doit s’appliquer quelle que soit la procédure retenue. Vouloir réserver le J 0 à l’ambulatoire est réducteur et va à l’encontre de la qualité des soins que nous voulons offrir aux patients.

Dr Philippe Tracol, Président du CNP-COT, Pr Luc Favard, Président de l’AOT-SOFCOT et Pr Alexandre Poignard, Secrétaire Général du CNP-COT

 

Vous devez être membre pour consulter le contenu

Je souhaite devenir membre et :

Devenir membre

Mot de passe oublié