Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

Accès rapide
volet

E learning

Bénéficiez de formations en ligne et gratuites !

  1. Inscrivez-vous aux cours
  2. Répondez aux questions pré et post-évènement
  3. Validez votre DPC

Tous les e-learning disponibles en live et en différé : cliquer ici

ANSM : Etude des facteurs associés aux révisions sur prothèses totales de hanche (PTH) : rôle du mode d’ancrage (cimentage) et des constituants prothétiques (couple de frottement) dans les révisions chirurgicales

Mise à jour 11/09/2015 à 16:48 |Publié le 10/09/2015 à 16:43

Un rapport très documenté émanant de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) a été mis en ligne en août dernier sur son site avec par ailleurs publication dans le JAMA. Ce rapport, intitulé «  ANSM_Rapport_Protheses-Hanches_Mai-2015 », conclut à 3 années de recul que l’utilisation ou non de ciment aux antibiotiques, de même que le type de couple de friction, ont une incidence significative sur la survie des prothèses de hanche en France. L'obtention de données fiables et exhaustive de l’arthroplastie de hanche en France apparait indispensable et n’est pas à ce jour disponible, contrairement à d’autres pays scandinaves, australiens ou anglo-gallois. Tout en soulignant la pertinence d’études de cet ordre conduites par l’ANSM, le CNP-SoFCOT et la SFHG ont analysé les éléments de ce rapport ANSM, tant pour la méthodologie que la discussion et les conclusions.

Vous pouvez lire l'analyse faite pour le CNP-SoFCOT et la SFHG en cliquant sur ce lien:

ANALYSE RAPPORT ANSM DU CNP SOFCOT

La coopération constante des Tutelles avec les Sociétés Savantes, et en premier lieu le Conseil National Professionnel de la Société

Dr Jean Alain Epinette
Past Président SFHG

 

Vous devez être membre pour consulter le contenu

Je souhaite devenir membre et :

Devenir membre

Mot de passe oublié