Société Française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique

Accès rapide
volet

E learning

Bénéficiez de formations en ligne et gratuites !

  1. Inscrivez-vous aux cours
  2. Répondez aux questions pré et post-évènement
  3. Validez votre DPC

Tous les e-learning disponibles en live et en différé : cliquer ici

European Education Platform (EEP)

Mise à jour 04/06/2015 à 15:18 |Publié le 04/06/2015 à 14:55
«Un souffle d’harmonisation européenne»

Au niveau des états de l’union européenne, l’hétérogénéité des modalités de formation des spécialistes médicaux pose question face à la reconnaissance automatique mutuelle des diplômes médicaux, et à  la libre circulation des praticiens, eu égard à la qualité des soins à garantir à tout citoyen de l’Union. L’UEMS (Union Européenne des Médecins Spécialistes), consciente de ce problème, travaille depuis longtemps à l’établissement  d’un cursus de formation harmonisé, notamment dans notre discipline à travers l’EBOT (European Board of Orthopaedics and Traumatotology).
Grâce à l’EFORT (European Federation of National Associations of Orthopaedics and Traumatology) qui a joué un rôle majeur de catalyseur en sollicitant les sociétés savantes nationales et en créant des groupes de travail thématiques avec l’UEMS, une maquette commune de formation (EEP) vient d’être crée à partir d’une définition consensuelle de la spécialité, et donc des connaissances à acquérir et des compétences à posséder.

Elle propose un curriculum complet, programme d’enseignement, modalités de formation, d’évaluation et de contrôle final, à travers l’appréciation des savoir, savoir-faire et savoir-être.

Ce document vient d’être ratifié par l’ensemble des délégués de l’UEMS à l’unanimité moins une voix, celle de l’Allemagne. Celle-ci, non fondamentalement opposée, reste dans une position prudente d’attente du fait de la pluralité de ses sociétés savantes et du poids de ses différentes régions. Cette « platform » n’a pas pourtant vocation à se substituer aux modalités nationales existantes. Elle a pour ambition de constituer un cadre permettant ajustements et évolutions dans chaque pays et d’être ainsi une référence d ‘orientation pour les réformes nationales. Elle a pour but également de servir éventuellement  de référentiel opposable à toute réglementation européenne non concertée.  

Le Collège (CFCOT) avec l’approbation du CNU et la SOFCOT soutiennent ce projet après y avoir contribué.

Au moment où depuis plusieurs années tarde à éclore, sur le plan national, une réforme nécessaire de l’internat en chirurgie, on y retrouve les principes souhaités par les formateurs et les revendications portées par les internes et maintenant parfaitement structurées. Formation d’au moins 5 ans, programme à définition nationale, modularité, présence de contrôle continu et d’évaluation finale élargie, appréciation par palier, encadrement tutorisé, mise en responsabilité croissante, carnet numérisé de l’interne en sont les piliers.

En pratique, de nombreux points restent à préciser et à adapter à partir d’une maquette qui doit, certes, beaucoup à une conception anglo-saxonne et qui privilégie à terme un examen final commun européen, mais suffisamment ouvert pour respecter les organisations et pensées nationales, et prôner l’utilisation des langues natives dans les examens cliniques et théoriques oraux complétant un examen initial écrit par QCM s’appuyant, dans un premier temps, sur un thésaurus fourni actuel en langue anglaise, en attendant son éventuelle traduction .

Un document de référence est désormais disponible pour stimuler l’impératif besoin de modification des critères de formation induit par l’évolution de notre profession. Agissons pour qu’il ne reste pas lettre morte !

Dominique Chauveaux, Président du Collège

 

Vous devez être membre pour consulter le contenu

Je souhaite devenir membre et :

Devenir membre

Mot de passe oublié