Si ce message ne s'affiche pas correctement, merci de cliquer ici.

Lettre du CNP n°12
Juin 2016

Télécharger la lettre en pdf

sommaire Sommaire
fleche 1. Edito des Présidents
fleche 3. Le point sur... les Conférences d’Enseignement de la SOFCOT
fleche 4. Le e-congrès de la SOFCOT du 2 Avril 2016 : connecté et gagnant
fleche 5. Le JBJS Américain est de nouveau disponible sur notre site !
fleche 6. Analyses d'ouvrages
fleche 7. E Learning : programme à venir
fleche 8. Bibliographie du CDO
fleche 9. SICOT-J
fleche 10. Agenda
fleche 11. Prix du Congrès SOFCOT - postulez avant le 8 octobre 2016 !
fleche 1. Edito des Présidents

Le congrès, c’est dans 5 mois ! C’est le moment d’échanges le plus important de notre discipline : des communications, des conférences d’enseignement, trois symposiums, 9 tables rondes, une conférence sur la salle d’opération hybride et sur les derniers apports du numérique, des nouveautés comme des ateliers d’échographie, des forums,  des start-ups qui vous présenteront leurs dernières trouvailles pour vous aider dans vos tâches de tous les jours. N’oubliez pas votre DPC et choisissez votre programme. Votez également pour les conférences d’enseignement des années à venir.  

Faites attention à vos habitudes car elles seront un peu bousculées cette année : le 11 novembre 2016 est un vendredi et il nous a semblé qu’il valait mieux inclure le 11 novembre, jour férié,  dans notre congrès en le commençant le mardi 8. La séance inaugurale sera au Grand Amphithéâtre le mardi et tournée vers le thème de l’année : le numérique au bloc opératoire. Mercredi 9 sera la journée des spécialités. Les conférences d’enseignement auront lieu le vendredi 11, de même qu’Orthorisq (journée du DPC)

Les inscriptions sont ouvertes. Ne tardez pas pour vous inscrire cela facilitera le travail des organisateurs et vous permettra de bénéficier d’un tarif réduit.

Nous avons reçu 1071 propositions de communications pour 270 plages possibles (et ces chiffres ne tiennent pas compte des communications durant les journées de spécialités). Cela traduit bien le dynamisme de notre société. La création d’un e-congrès au printemps dernier et  les séances de e-learning durant l’année n’ont donc pas eu un impact réducteur sur la place du congrès de novembre. Notre société se porte bien malgré les difficultés actuelles et la participation des sociétés industrielles reste inchangée.

Professeur Philippe Hernigou, Président du CNP-SOFCOT
Professeur Jean-Michel Clavert, Président de l'Académie de la SOFCOT

fleche 3. Le point sur... les Conférences d’Enseignement de la SOFCOT

Ces conférences sont un temps fort du congrès annuel (conférences orales et textes écrits), et encore plus depuis qu’elles sont un élément constitutif du DPC. C’est une belle tribune pour les conférenciers, en même temps qu’une charge et une contrainte pour eux, à la mesure de l’honneur qui leur ai fait.Une évolution éditoriale au fil des cinq dernières années, avec le concours de l’APCORT, d’OTSR et de l’éditeur Elsevier s’est traduite par plusieurs changements qui méritent d’être rappelés pour les futurs auteurs, les rewievers, les rédacteurs et les lecteurs.

1. Sur le fond, il s’agit toujours d’une mise au point sur des sujets d’actualité ou sur des sujets déjà traités plus anciens mais méritant actualisation. Le champ de cette mise au point est donc le titre de la conférence, qui se veut précis et plus limité qu’auparavant. Il y a toujours 5 rubriques (généralités, orthopédie-adulte, traumatologie adulte, orthopédie-traumatologie infantile et techniques chirurgicales) de 4 conférences.

2.Sur la forme, les conférences écrites sont dorénavant plus courtes (6000 mots tout compris), corollaire de la délimitation du sujet imparti. Elles peuvent dorénavant être signées par trois auteurs. La présentation s’effectue en quatre à six paragraphes qui illustrent les questions qui se posent aujourd’hui,  auxquelles le conférencier apporte une réponse éclectique, avec toutefois son éclairage propre. Des QCM sont proposés en même temps que la conférence, permettant la validation du DPC par l’assistance.

3. Sur l’organisation

A. Un support technique éditorial, comparable à celui de la revue OTSR, est dorénavant assuré par Elsevier qui met à notre disposition la plateforme de soumission des fichiers et un secrétariat de rédaction des conférences.

B. Un comité de rédaction plus restreint est toujours constitué d’un trio : Denis Huten (Rédacteur en Chef) et 2 rédacteurs associés : Patricia Thoreux et Rémi Kohler, ce dernier responsable de l’orthopédie-traumatologie pédiatrique. Ce trio s’appuie sur une participation active des représentants des sociétés associées, ce qui rend ces conférences plus représentatives des aspirations des membres de la SOFCOT : leur  rôle consiste à faire des propositions de sujets pour les futurs congrès  (conférences dites « réservées » ou soumises au vote électronique des membres lors de leur inscription en ligne), de participer à la relecture des manuscrits, et enfin, de proposer des conférenciers sur les sujets finalement retenus.

C. Ces conférences font l’objet d’une double publication : le jour du congrès, dans le désormais classique « livre des conférences de la SOFCOT » publié par Elsevier en français, et trois mois plus tard, elles font l’objet d’un numéro spécial de la revue OTSR, en anglais,  (qui est dorénavant indexé, ce qui jusque-là n’était pas possible, et représente un progrès considérable pour les auteurs en quête d’Impact factor….)

D. Un calendrier de travail bien établi : des réunions régulières du comité restreint de rédaction, une réunion plénière annuelle en mai, sous l’égide de l’APCORT, qui permet aux représentants des sociétés associées d’apporter leurs propositions, Enfin, un vote en ligne qui se fait lors de l’inscription au congrès, permet aux futurs inscrits d’éliminer certains sujets. Ainsi, c’est en novembre de l’année N lors du congrès, qu’est fixé le programme des conférences pour le congrès de l’année N+2.

Ces conférences sont assorties de contraintes éditoriales pour les auteurs, qui disposent d’une  année pour rédiger leur conférence, et doivent respecter impérativement les délais indiqués et le format précis des textes, tel qu’il apparait dans les instructions aux auteurs.

Rémi Kohler, Rédacteur associé des conférences

fleche 4. Le e-congrès de la SOFCOT du 2 Avril 2016 : connecté et gagnant

Chers Amis,

Le 2 avril 2016, la SOFCOT organisait son premier e-congrès. Fort du succès des séances de e-learnings du samedi matin qui réunissent, en direct et en différé, de plus en plus de chirurgiens, nous avons décidé de lancer une grande réunion annuelle sur le web. La journée a rassemblé l’ensemble des sociétés associées et partenaires, qui avaient toutes répondu à l’invitation. Trois salles virtuelles de conférences ont permis l’échange et la discussion autour de dossiers cliniques qui avaient été préparés par les experts des sociétés invitées. 15 heures cumulées de direct ont regroupé 590 inscrits et 2400 visites le jour J.  Aucun incident n’est venu perturber cette journée de prouesse technique.

En différé, plus de 6000 visites ont été réalisées par 2000 internautes. Au total plus de 45 pays différents ont pu assister à ce premier e-congrès de la Sofcot. Il s’agit donc d’une belle réussite. Nous remercions toutes les sociétés qui se sont investies dans cette rencontre et la société FMC production pour son investissement et son efficacité. Devant ce succès, nous avons décidé de renouveler ce rendez-vous l’année prochaine. A vos tablettes !

Pour revoir le e congrès en différé, cliquez ici!

Geoffroy Nourrissat, Responsable de E congrès SOFCOT

fleche 5. Le JBJS Américain est de nouveau disponible sur notre site !

Chers Collègues,

La SOFCOT vient d’augmenter son périmètre de bibliographie internationale en incluant au « package » OVID le « Journal of Bone and Joint Surgery » Américain. Il s’agit d’un effort financier important (près de 30.000 euros) afin d’offrir à nos membres un accès bibliographique d’une qualité scientifique élevée. Pour information, la bibliographie nationale et internationale coutait déjà 245.000 euros par an à la SOFCOT.

Pour y accéder par le site de la SOFCOT, il faut passer par « Bibliographie internationale », puis l’onglet « Recherche bibliographique », puis l’onglet « OVIDSP » dans l’encadré « Revues A-Z ».

Afin de pouvoir bénéficier d’un accès pérenne, il est important que les codes d’accès au site internet soient préservés afin d’éviter des piratages et téléchargements massifs. Ces derniers avaient en effet conduit en 2010 à un blocage des accès par le JBJS.

Profitez bien de ces nouveaux horizons littéraires et bien amicalement à tous.

Franck Fitoussi, Secrétaire Général Adjoint

fleche 6. Analyses d'ouvrages

1.Orthopédie pédiatrique : Rachis et Thorax (C. Morin, J. Sales de Gauzy, JL. Jouve)

Elsevier ed 2016 ISBN 978-2-294-74717-15 Prix 125€

Superbe ouvrage qui s’inscrit dans la collection  des « techniques en orthopédie » En guise d’analyse, nous proposons un extrait de la préface de l’ouvrage par R. Kohler :

"Après les volumes consacrés au membre inférieur et au bassin (2005), puis au membre supérieur (2009), voici donc en 2016 le « Rachis de l’enfant » qui achève superbement ce triptyque pédiatrique. Il a été coordonné avec rigueur par des chirurgiens orthopédistes pédiatres éminents et surtout amoureux passionnés du rachis : Christian Morin (Berck), Jean-Luc Jouve (Marseille), Jérôme Sales de Gauzy (Toulouse). (...)

Un « sommaire » alléchant couvre de façon quasi exhaustive les principales techniques utilisées chez l’enfant et l’adolescent, différentes de celles en vigueur chez l’adulte, tant par les matériels utilisés que par les indications. A côté des techniques chirurgicales proprement dites -pour le rachis, mais aussi pour le thorax qui ne peut en être dissocié-, une large place est faite aux traitements orthopédiques (plâtres, corsets, traction). Pour traiter chacun de ces nombreux chapitres, les coordonnateurs ont choisi des experts au sein des deux Sociétés Savantes concernées : la Société Française d’Orthopédie Pédiatrique (SOFOP) et le Groupe d’Etude de la Scoliose (GES).

Tous les pièges et les « petits trucs » si importants en chirurgie, et particulièrement celle à risque comme ici, sont mis en exergue et témoignent de l’expérience des auteurs. Les chapitres sont illustrés au plus près du texte par un dessinateur de talent, Cyrille Martinet, déjà à l’œuvre dans les deux livres précédents. (…)

Cet ouvrage va sûrement combler un large public de chirurgiens, qu’ils soient « juniors », en formation, ou « séniors », orthopédistes pédiatres encore peu aguerris à la pratique rachidienne ou chirurgiens confirmés du rachis adulte mais peu avertis de cette spécificité pédiatrique. (...)"

2. Scoliose idiopathique (F. Accadbled, J. Sales de Gauzy)

Sauramps med ed 2016 ISBN 979-1030-3005-12 prix 55€

La scoliose est un champ important de l’orthopédie pédiatrique, qu’elle soit idiopathique ou malformative, et une mise au point s’imposait, presque vingt ans après le séminaire de 1987 (R. Kohler, J. Berard). C’est chose faite, avec la publication de  cette superbe monographie à l’occasion du séminaire annuel d’enseignement de la SOFOP (Toulouse, mars 2016); là encore, nous proposons en guise d’analyse un extrait de la préface rédigée par  C. Glorion :

"Il est grand temps de revenir sur la scoliose idiopathique et de lui consacrer un séminaire pour les ortho-pédiatres et pour tous ceux concernés par cette déformation rachidienne si mystérieuse et inquiétante : chirurgiens orthopédistes, pédiatres, rhumatologues, radiologues, rééducateurs, anesthésistes, généticiens,  appareilleurs, biomécaniciens et bien d’autres que j’oublie.

L’étiologie ou les étiologies sont-elles toujours aussi mystérieuses ? Les données scientifiques actuelles permettent-elles une meilleure approche thérapeutique ?  Comment dépister mieux et plus tôt et quelle en est la « rentabilité »? Quelle est la valeur de nos critères d’évolutivité, comment surveiller l’enfant scoliotique,  quels choix pour les examens d’imagerie, apportons-nous assez d’attention à la radioprotection ? Dire d’une scoliose qu’elle est idiopathique suppose un bilan qu’il faut définir, méconnaître une pathologie sous-jacente peut avoir des conséquences graves.

Reste enfin, la multitude des questions et des inquiétudes liées au traitement chirurgical ! Quand et quelle scoliose devons-nous opérer ? Il nous faut bien prendre conscience de la gravité de cet acte et ne pas le réduire à une géométrie angulaire simpliste. Nous devons bien planifier les interventions, avec depuis des générations ces lancinantes incertitudes sur les niveaux d’arthrodèse entre trop et pas assez. Le choix des abords (antérieur, postérieur ?), les techniques opératoires et les matériels d’ostéosynthèse (crochets, vis, fils, liens ?) nous passionnent légitimement et il est probable que les débats ne cesseront pas au fil des générations à venir.

Il est évident qu’en trente ans les progrès ont été considérables. Aujourd’hui les indications et les techniques de la chirurgie sont plus précises, la compréhension de la déformation est beaucoup plus aboutie, la troisième dimension ne peut plus être méconnue, les résultats morphologiques et fonctionnels sont meilleurs.

En 2015, avoir une scoliose idiopathique reste une fatalité mais nous avons beaucoup d’armes thérapeutiques et les résultats sont très encourageants, même s’il est bien difficile de se faire une idée précise sur l’évolution ultérieure des scolioses que nous traitons."

Ces deux ouvrages sont donc très complémentaires et illustrent bien la spécificité de l’enfant qui transparait dans tous les domaines de l’orthopédie, y compris la pathologie vertébrale. Ils seront très utiles aux orthopédiste pédiatres, bien sûr, mais aussi à tous les orthopédistes d’adultes qui prennent en charge les patients pour leur suivi à long terme et disposent ainsi des connaissances actualisées dans ce domaine.

Rémi Kohler, Rédacteur en chef de la Lettre du CNP

fleche 7. E Learning : programme à venir

GSF-GETO/CJO

17/09/2016

Prise en charge des fractures pathologiques des membres

Philippe Anract (Paris), David Biau (Paris), François Gouin (Nantes), Christophe Szymanski (Lille)

SOFOP

08/10/2016

Fractures de l'avant bras chez l'enfant

Bruno Dohin (Saint-Etienne), Yann Lefèvre (Bordeaux), Thierry Odent (Tours), Philippe Violas (Rennes)

GETRAUM/SFHG

29/10/2016

Fractures sur prothèses

Thierry Bégué (Paris), Thierry Favier (Manosque), Philippe Massin (Paris), Dominique Saragaglia (Grenoble)

SFCR

03/12/2016

Rachis et ambulatoire

Bertrand Debono, neurochirurgien (Blagnac), Jean-Charles Le Huec (Bordeaux)

SOO

17/12/2016

Reprise de Prothèse totale de genou 

Frédéric Dubrana (Brest), Paul Bonnevialle (Toulouse), Christian Mabit (Limoges), Thomas Goulven (Brest), Patrice Mertl (Amiens), Thierry Musset (Lorient)

INSCRIPTION SUR NOTRE SITE

fleche 8. Bibliographie du CDO

Sciences Fondamentales: L’acromion humain : une vue évolutionniste par Voisin JL, Ropars M, Thomazeau H. Orthop Traumatol Surg Res. 2014 Dec;100(8 Suppl):S355-60.

Vigilance Bibliographique AFFSAPS: BMP dans la chirurgie rachidienne: Quel est le taux de fusion et le risque carcinologique ? par Malham GM, Giles GG, Milne RL, Blecher CM, Brazenor GA. Spine (Phila Pa 1976). 2015 Nov;40(22):1737-42.

Trucs et Astuces: Reprise acétabulaire dans la reprise de PTH en utilisant une allogreffe massive d’hémibassin de banque cryoconservée. par Piriou P, Sagnet F, Norton MR, de Loubresse CG, Judet T. J Arthroplasty. 2003 Aug;18(5):562-9.

Référentiel pédagogique: Suivi clinique et radiologique à 10 ans après greffe cotyloïdienne morcelée impactée sans renforcement par croix de Kerboul dans les reprises acétabulaires de PTH. par Gilbody J, Taylor C, Bartlett GE, Whitehouse SL, Hubble MJ, Timperley AJ, Howell JR, Wilson MJ. Bone Joint J. 2014 Feb;96-B(2):188-94.

Référentiel pédagogique: Embrochage centromédullaire comparé au plâtre pelvi pédieux dans le traitement des fractures fémorales chez le patient âgés de quatre à cinq ans. par Ramo BA, Martus JE, Tareen N, Hooe BS, Snoddy MC, Jo CH. J Bone Joint Surg Am. 2016 Feb 17;98(4):267-75.

Trucs et Astuces: Transfert du grand fessier et tenseur du fascia lata pour traiter les déficiences des abducteurs de hanche. par Whiteside LA. Clin Orthop Relat Res. 2014 Feb;472(2):645-53.

Référentiel pédagogique: Image de soi et qualité de vie chez les adolescentes traitées par corset orthopédique pour une scoliose idiopathique par Schwieger T, Campo S, Weinstein SL, Dolan LA, Ashida S, Steuber KR. J Pediatr Orthop. 2016 Feb 15.

Référentiel pédagogique: Traumatismes en varus de la cheville de l'enfant avec radiographies normales: Vraie lésion occulte du cartilage de croissance ou simple entorse ? par Boutis K, Plint A, Stimec J, Miller E, Babyn P, Schuh S, Brison R, Lawton L, Narayanan UG. JAMA Pediatr. 2016 Jan 4;170(1):e154114.

Raphaël Vialle et toute l'équipe du CDO

fleche 9. SICOT-J

Nous avons lancé il y a 15 mois un nouveau journal d'orthopédie en anglais et en « open access » sous l'égide de la SICOT complétant ce qui ne relevait pas d'International Orthopaedics, notamment les « case reports », les techniques chirurgicales, etc...

Le taux d'acceptation des auteurs français est de 40%, alors que le taux de rejet des articles est globalement de 80%, ce qui souligne la bonne qualité des articles soumis.

Par ailleurs les orthopédistes français sont les plus nombreux, avant les collègues indiens à consulter les articles.

Enfin, le journal vient d'être référencé par PubMed Central après un peu plus d'un an d'existence, ce qui est important pour les auteurs, et est une condition pour accéder à un « impact factor ». Ceux qui souhaitent soumettre sont les bienvenus car la présence francophone à la SICOT est et doit être importante.

Co-Chief Editor de SICOT-J

SICOT-J content now available in PubMed Central
The Editors and the publisher of SICOT-J are delighted to announce that the indexation of SICOT-J by PubMed Central is now effective.
SICOT-J has previously been informed that the journal is accepted for inclusion of its content by PubMed Central. Since 10th of May 2016 this indexation is effective, all of its content published since the journal’s launch in January 2015 is available at: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/journals/2966/
For each author, this is an important increase of the exposure of its work to the medical and scientific community.
The board of the journal and EDP Sciences are very proud of the recognition of the exacting ethical and publishing standards applied by SICOT-J since the first published article. By this recognition, the Editors see encouragement to pursue their editorial policy and are also expecting that this will result in an increase of new article submissions.
SICOT J would like to thank its Editorial board, reviewers, and authors for their support to reach this important milestone.

Hatem Said et Jacques Caton

fleche 10. Agenda

Retrouvez tous nos évènement sur notre AGENDA

Dans le cadre du partenariat SOFCOT-MACSF, la MACSF vous propose 2 ateliers de travail sur le web

Pour revisionner le Webinar du 31 mai sur l'analyse de la sinistralité des chirurgiens orthopédistes: https://youtu.be/M0osGqIU-UQ

Co-animation : Dr Olivier GALLAND (SOFCOT) et Mlle Magali AUGU (juriste expert prévention des risques médicaux, MACSF)

Webinar du 21 juin, 20H-21H30 : analyse de la sinistralité des chirurgiens orthopédistes en chirurgie du rachis, 2012-2014, à la fois sous l’angle médical et sous l’angle médico-juridique.

Co-animation : Dr Pierre GARCON (SOFCOT) et Mle Magali AUGU (juriste expert prévention des risques médicaux, MACSF)

fleche 11. Prix du Congrès SOFCOT - postulez avant le 8 octobre 2016 !

Règles communes à tous les prix (sauf Paul Blaimont):

Communication acceptée pour le congrès et présentée par un auteur de moins de 35 ans. Les lauréats seront choisis par un jury sur la soumission du document (sous format électronique uniquement) de la communication, comprenant la présentation PowerPoint et le texte complet de l’abstract. Le document devra parvenir au Secrétariat de la Société (sofcot@sofcot.fr) au moins un mois avant la date du Congrès (8 octobre 2016).

Prix SOFCOT de la meilleure communication (*) : 2 000 €
Ce prix récompense la meilleure communication.
Jury : Henry Parent, Didier Mainard, Paul Bonnevialle, Patrice Papin

Prix éditorial ELSEVIER MASSON
1 iPad Mini (32 GB) avec les contenus suivants téléchargés:
- les Conférences d’enseignement 2016
- un accès d’un an à la revue RCOT
Jury : Bernard Augereau, Philippe Beaufils, Denis Huten, Rémi Kohler, Patricia Thoreux

Prix de DESC de l’Académie (AOT) :
Inscription gratuite ainsi qu’une prise en charge complète (voyage et hébergement) pour assister à la « FORTE Summer School » qui aura lieu en Août 2016 pendant 5 jours (lieu à préciser). Cours organisé par l’EFORT pour les chirurgiens en fin d’internat, début de clinicat.
Jury : Stéphane Boisgard, Hervé Thomazeau, Olivier Courage, Paul Bonnevialle, Nicolas Reina

Prix FICOT (Fondation pour l’Innovation en Orthopédie et Traumatologie) Prix d’innovation en chirurgie orthopédique et traumatologique : 1500 €
Ce prix est décerné à un auteur d’une communication de recherche clinique de moins de 35 ans.
Jury : Arnaud Blamoutier (Président FICOT), Patricia Thoreux (Vice-Présidente FICOT), Gilles Walch (Vice-Président FICOT)

Prix SHAM de gestion des risques en orthopédie : 2 500 €
Ce prix récompense la meilleure communication traitant de la gestion des risques en orthopédie.
Jury : Jacques Caton, Patrice Papin

Prix FHP (Fédération de l’Hospitalisation Privée) de la recherche en sciences cliniques : 1 500 €
Ce prix récompense les travaux de recherche d’un jeune chirurgien, en cours ou en fin de formation.
Jury : Conseil scientifique de la SOFCOT : Didier Mainard, Philippe Hernigou, Jean-Michel Clavert,  Paul Bonnevialle, Philippe Rosset, Hervé Thomazeau, Franck Fitoussi, Stéphane Boisgard, Philippe Rosset, Moussa Hamadouche, Stéphane Descamps

Prix scientifique international francophone Pol Blaimont : 4000 €
Date limite de candidature : 30 septembre 2016
Ce prix a pour vocation de récompenser un Chirurgien Orthopédiste ou une équipe de Chirurgiens Orthopédistes ou une équipe scientifique, francophone, pour un travail original de recherche fondamentale en Orthopédie-Traumatologie. Le prix sera décerné lors du congrès annuel de la SOFCOT.
Les dossiers de candidature, en langue française, seront adressés avant le 30 septembre 2016 à Mme Turri, secrétariat du Pr F Schuind, Service d’Orthopédie-Traumatologie, Cliniques Universitaires de Bruxelles, hôpital Erasme, 808 route de Lennik, B-1070 Bruxelles, Belgique - Laura.Turri@erasme.ulb.ac.be) pour être examinés par le Comité Scientifique de sélection